Des forêts et des âmes   -   Elena  Piacentini

 

L’histoire commence ainsi :

Quels liens allons-nous trouver entre trois adolescents malmenés par la vie et Elias Marchal, psychiatre et nouvelle star des laboratoires Akos ?

Est-ce le centre « Anna Demange » censé soigner des adolescents dépressifs ?

Que penser de l’accident qui n’a pas l’air d’en être un, arrivé un dimanche matin dans une rue de Lille, à l’agent Aglaé Cimonard, jeune métisse sino-africaine, surnommée Fée pour ses talents en informatique ? Mais lorsque le commandant Léoni se rend compte qu’il n’y a pas d’ordinateur dans son appartement, il comprend que quelque chose cloche.

Certains détails vont l’amener à se rendre à Wissemberg village des Vosges où Aglaé a rencontré une certaine Sonia Delaunay.    

 

Ce que j’ai aimé : 

J’ai aimé la manière dont Elena Piacentini embarque le lecteur dans cette enquête éloignée autant que possible de la Corse. Mais que ce soit dans les Hautes Vosges ou à Lille, un corse reste un corse comme en témoigne le personnage de Mémé Angèle, grand-mère du commandant Léoni, qui est là pour nous le prouver. C’est une grand-mère que tout le monde voudrait avoir et qui, avec son solide bon sens et l’amour démesuré qu’elle porte  à son petit-fils semble tisser un voile protecteur au-dessus de toute l’équipe.

Que se passe-t-il donc dans ces bois ? Ils sont partout, autour du village, sur les sommets et autour du centre de soins psychiatriques.

Elena Piacentini, avec des mots précis, des phrases baroques et percutantes, rend réelle la forêt. Est- elle la cause de toute cette violence ou bien vient-elle des humains qui s’y aventurent ? Veut-elle les anéantir ? Mais parfois tout change, et d’un seul coup, bruits et odeurs délivrent leur énergie les aidant ainsi à vivre.

J’ai aussi apprécié que cette sombre histoire soit ancrée dans l’actualité car, avant tout, le fond du problème c’est bien ce problème d’antidépresseur aux funestes effets secondaires.

En bref, ce roman est à lire pour bien d’autres raisons. Essayez donc de démêler les fils de cette enquête aux multiples facettes …

 

Elena  Piacentini est invitée au festival Mauves en Noir les 23 et 24 avril 2016.