Pire que le mal -  Sylvain Forge

 

L’histoire commence ainsi :

          

Dès les premières pages une mort anonyme à Bangkok … donne le ton. Puis peu à peu les choses se précisent, la nouvelle arrive en France. Lucas Delmas a été assassiné. Pourquoi ? On ne sait pas. Son frère aîné le Docteur Benjamin Delmas reçoit le choc en pleine figure …

           

Pourquoi j’ai aimé : 

        

Tout d’abord ce que j’apprécie chez Sylvain Forge, c’est sa capacité à nous étonner par la diversité et l’originalité des thèmes de ses romans.

Très bien documenté, ce thriller fait toucher du doigt les stratégies des milieux de l’industrie chimique et des scandales générés au nom de la toute-puissante finance. Le docteur Benjamin Delmas est un personnage très attachant dont la vie bascule en apprenant l’assassinat de son jeune frère Lucas.

A partir de ce moment-là, le lecteur assiste à la collision de trois mondes : son univers terne et rangé, celui de Lucas épris de justice et conscient de ses responsabilités et le cynisme des multinationales. Entraîné par son sentiment de culpabilité, Benjamin va parcourir le monde sur les traces de son frère.

J’ai beaucoup aimé cette traque de la vérité, sorte de chasse au trésor aux relents d’enfance, relayée par des énigmes, mais sur un parcours semé d’embûches et non des moindres.

 

Sylvain Forge nous plonge alternativement dans les pratiques des organisations écologistes radicales puis, sans crier gare il nous immerge dans l’horreur des agissements des grandes firmes sans scrupules, n’hésitant pas à faire appel à des mercenaires pour arriver leurs fins.

Confronté à sa mémoire, Benjamin revit des épisodes de sa vie antérieure, remet en question   ses jugements passés, ce qui lui donne les clés du présent.

Cette intimité qui se lie au-delà de la mort entre les deux frères les rends plus humains. A chaque fois qu’apparaît Lucas, Benjamin retrouve le courage de continuer. Pendant ce temps le lecteur parcourt le monde sidéré par les meurtres, tortures, agressions et manipulations jusqu’à l’écœurement.

Cette plongée dans l’actualité donne à réfléchir et tient en haleine et confronté au mal, Benjamin donne cependant une belle leçon d’humanité.

 

A lire sans tarder.

 

Sylvain Forge était présent au festival Mauves en Noir 2017.

Odile D.